Gyn'écologie

Confort des Lunes

Les lunes deviennent un sujet de moins en moins tabou, cela me réjouis.

Nous avons, je pense, pour la majorité, déjà utilisé différentes sortes de protections, les serviettes hygiéniques, la coupe, les tampons, la serviette lavable, l’éponge, la culotte menstruelle ou encore le flux libre instinctif, que j’ai déjà un peu expérimenté mais pas assez pour vous en témoigner.

Ici je vais mettre en valeur la culotte lavable réutilisable car elle reste mon coup de cœur. Le bonheur, la joie et le plaisir des yeux à tout point de vue.

Mais avant cela, je tenais vous partager mon expérience vis-à-vis des différents moyens de se « protéger » de son sang..

La serviette hygiénique classique, je crois la première chose que j’ai  utilisé adolescente, que je changeais régulièrement d’ailleurs car l’odeur est juste infâme au bout d’un moment ! Tout cela parce que c’est rempli de produits chimiques, alors je ne vous raconte pas les déchets et l’inconfort de notre Yoni.

Ensuite, avec le conseil des copines, j’ai commencé à mettre des tampons, pas d’odeur car il est à l’intérieur, cela me correspondait plutôt bien à une époque, je les changeait régulièrement, et en mettait la nuit, sans réellement savoir ce que cela pouvait me faire, notamment en rapport au choc toxique. ( n’hésitez pas à aller vous informer sur ce sujet).

NB: Attention aux substances toxiques présentes dans les marques classiques, glyphosate, parfums & colorants, plastiques, dérivés halogènes…. Bye Bye Tampax, Nana, Always & cie, preférez les remplacer par des produits naturels comme le coton, être attentives à la composition.

Plus tard est arrivée la fameuse cup ou coupe menstruelle, que certaines de mes amies m’ont aussi vendue, mais malheureusement je la supportais très mal, soit je la mettais mal, soit ça ne me convenait pas tout simplement, ça n’a duré que 3 cycles. La seule chose que j’appréciais c’était de pouvoir récupérer mon sang.

Le PQ, oui je sais c’est pas forcément le top mais en vrai avec un petit flux comme le mien, ça me convenait de temps en temps, du papier recyclable sans odeur à choisir entre cela et les serviettes au tampon je vote pour le PQ ^^, il finit dans le poêle en hiver et dans le compost en été.

Bon à un moment le PQ c’est cool mais bon … j’ai acheté ma première serviette lavable et j’en étais plutôt heureuse, la faire tremper, pas très désagréable même si elle est vrillait sur elle-même de temps à autre je devais la replacer, pas top.

Une amie m’en a confectionné plusieurs conçues différemment, plus pratique et confort. ICI

Peu de temps après j’ai cherché des culottes menstruelles car l’idée me paraissait la plus appropriée et là je suis tombée sur Aglaé lingerie ….

Des culottes menstruelles, nous en trouvons de plus en plus, mais celles qui ont fait chavirée mon cœur, sont les créations d’Amélie, un projet engagé, de cœur et une confection d’amour et de douceur de A à Z. Les culottes d’Aglaé portent des noms de déesses cela me fascine. Elles sont colorées, fleuries tout pour me faire chavirer.

  • L’écologie, oui oui oui oui, beaucoup moins de déchets car elle est réutilisable à vie
  • Le confort, que c’est agréable d’avoir une culotte toute la journée sans ressentir la moindre gène !
  • La transparence, car Amélie met un point d’honneur à ce que ses culottes ne soient ni rouge ni noire, afin que notre sang soit transparent à nos yeux, que l’on puisse l’observer, et l’accepter chaque mois un peu plus.
  • Le recyclage de son sang, cela peut te paraître un peu poussé mais j’adore ce concept, lors du trempage de la culotte avant lavage, je récupère l’eau de sang de lune pour arroser mes plantes, oui oui, un véritable engrais pour le jardin et les plantes. Et une manière de remettre son sang à Mère nature, symboliquement je trouve cela fabuleux !
  • L’économie à long terme, je te laisse faire le calcul de ce que tes protections te coûte à l’année et l’investissement que tu peux mettre dans des culottes pour toute la vie.
  • La qualité, Amélie y passe du temps, y mets tout son amour et choisis du tissu de qualité

Amélie a commencé à changer son mode de vie, à s’intéresser au zéro déchet, au minimalisme et entre autres aux protections hygiéniques. Elle a utilisé la coupe menstruelle, dont elle était particulièrement folle amoureuse, puis les sujets sur le choc toxique lui ont fait douter de la coupe menstruelle… L’idée de la lingerie menstruelle lui est donc venue et Aglaé est née, son idée : mettre en avant les femmes, les libérer, les respecter, les mettre en valeur.

Faisons de nos lunes un moment agréable, en utilisant de la belle lingerie douce pour le confort de notre Yoni. Moins de déchets, plus de conscientisation de notre nature, se familiariser avec son sang et se sentir à l’aise dans sa culotte.

N’hésites pas à nous partager ton expérience et ta protection préférée !

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply