Feminin sacré Naturopathie

L’achillée millefeuille, sourcil de Vénus

Achillea Millefolium, on dit qu’Achille fut blessé au talon à Troie et que Vénus lui conseilla d’utiliser l’achillée pour adoucir ces souffrance. Pour remercier la plante, Achille lui laissa son nom.  C’est une des plantes les plus puissantes, tant sur le plan médicinal que sur le plan de la magie. Particulièrement estimée par les peuples anciens, l’achillée gagnerait à être mieux connue de nos jours… ” La magie des druides, secrets et symboliques des plantes sacrées. 

Dans ma cuisine se trouve un petit sachet d’achillée que j’utilisais parfois en tisane mais assez rarement à vrai dire. Au vu des événements que j’ai traversés ces dernières sema  ines, j’ai senti que je devais faire de cette plante mon alliée durant cette face sombre, pour réguler toutes ma sphère féminine, autant psychologiquement que physiquement.

C’était le moment de préparer mes propres tisanes, et cela tombait bien puisque c’est la période parfaite pour la récolter, de juin à septembre, une plante qui pousse partout, au bord des chemins, dans les champs, dans le jardin. Comme toutes plantes, le mieux étant de les récolter dans un lieu plutôt « sain » loin des pesticides et de la pollution, au mieux que l’on puisse faire bien sûr.

Je trouve cela excitant de préparer ses propres potions, cela nous permet de renouer avec notre pouvoir féminin, reprendre le contrôle de nos cycles, mettre l’énergie que l’on souhaite de la récolte à la mise en bocaux. C’est tout à fait à notre portée si l’on prend bien soin de se renseigner sur les plantes. Nous avons toutes cela en nous, l’avantage c’est que l’on sait comment cela à été préparé et quelle énergie a été mise.

Un temps pour soi, ou notre pouvoir créatif est mis en avant, sachez que vous avez toutes cela en vous.

La récolte : Si possible, avec AMOUR comme toutes les actions que vous entreprenez d’ailleurs, en parlant à la plante si possible, je ne vous demande pas de lui faire la danse du feu mais simplement lui dire ce que vous allez faire. Essayez de  toujours remettre l’action à vous-même, imaginons vous êtes paisible dans un champs en train de vous reposer et tout à coup quelqu’un arrive et vous prend violemment pour vous déloger de votre bulle. Ok, c’est un peu tiré par les cheveux mais en soi c’est cela. Vous préféreriez que l’on pose délicatement une main sur vous en vous expliquant  calmement les choses. Pour cueillir les plantes en été, l’idéal est le matin vers huit heure, les plantes se réveillent, c’est agréable car la sensation de chaleur n’est pas à son maximum.  Vous pouvez soit les déraciner, soit les couper. Pour la plante mise à l’honneur, nous récolterons les sommités fleuris et les feuilles.

Le séchage : faire sécher les plantes à l’abri de la lumière, ici je les ai mise dans une cagette de récup’ à la maison pour voir l’évolution du séchage avant de les conditionner dans un bocal

La conservation : Je pourrais faire plusieurs sachets de tisanes comme on en voit dans le commerce, je préfère opter pour une conservation en bocal étanche, comme je le ferais avec mes aliments .

Plante féminine par excellence

L’achillée la plante de l’équilibre sur tous les plans, physiques, émotionnels et spirituels, elle a une grande affinité avec le sang, c’est pourquoi, une femme devrait toujours avoir de l’achillée sous la main. Elle va nous aidé à équilibrer nos cycles menstruels et nos maux féminins à tout à âge excepté durant la grossesse ( à part en eau florale usage externe ou fleurs de bach) .

Par sa notion d’équilibre elle sera utile dans différents cas de figure, qu’il y ai absence de règles ( aménorrhées) ou règles trop abondantes, l’achillée va agir sur la régularisation du sang donc des  cycles.

Nous avons toutes connues des symptômes pré menstruels juste avant nos lunes, qui peuvent être selon les femmes très dérangeant, irritabilité, seins tendus, lourdeur, congestion du bas ventre, tiraillement, de part son action anti inflammatoire elle va apaisée ces maux avec douceur.

Bien évidemment elle sera utile en cas de règles douloureuses car elle va aider notre corps à produire la progestérone, hormone secrétée après l’ovulation.

Plante progestérone-like l’achillée soulagera les affections reliées à un taux d’œstrogène trop élevé : fibromes, kystes et l’endométriose, maux qui touche de plus en plus de femmes, Grâce à son action antispasmodique, tonique et cicatrisante, elle sera utile pour calmer l’inflammation de l’endomètre.

En tant que plante harmonisante et équilibrante de notre système de reproduction, l’achillée va favoriser notre fertilité. 

Elle va également stimuler l’élimination au niveau du foie et des reins. Une propriété très intéressante en cas d’infection urinaire.

Quand vient la ménopause, les infusions d’achillée millefeuille vont accompagner ce passage vers la femme sage et calmer l’agitation intérieure qui accompagne souvent cette phase.

« Je ne peux pas recommander suffisamment aux femmes l’achillée millefeuille. Qu’il s’agisse d’une jeune fille ayant tendance à avoir des règles irrégulières ou d’une femme d’un certain âge en pleine ménopause, ou même après cette période, pour toutes les femmes, jeunes et vieilles, il est important de boire de temps en temps une tasse d’achillée millefeuille. Elle a une excellente influence à tout point de vue sur le bas-ventre de la femme, de telle façon qu’elle ne peut rien faire de mieux pour sa santé que d’aller chercher au cours d’une promenade à travers champs et forêts un petit bouquet d’achillée millefeuille. » Marie Treben 

Usage interne 

Il y a plusieurs façon d’utiliser les plantes, je conseille toujours de commencer par les tisanes ou décoction, pour se familiariser avec la plante avec douceur et bienveillance.

♥ Tisane : pour réaliser une tisane, il suffit faire bouillir de l’eau, préparer une poignée de plantes mettre dans une mini passoire,  puis vers l’eau chaude sur la plante en laissant infuser 5 à 10 min.

♥ Décoction : Mettre 30g de plantes dans un litre d’eau froide, porter à ébullition, couper le feu et laisser 10 min, la décoction est donc plus concentrée que l’infusion.

Il y a plusieurs façon d’utiliser les plantes, macérat, eau florale, > fleurs de bach, teinture mère, huiles essentielles… La façon la plus simple de l’utiliser chez soi est l’infusion et la décoction.

Usage externe :

Eau florale : faites chauffer 25cl d’eau minérale de source jusqu’aux premiers signes de frémissement. Ôtez la casserole du feu et jetez-y une bonne poignée de fleurs fraîches ou séchées. Laissez infuser durant une demi-heure, puis filtrez et conservez au frigo.  Idéal pour tout ce qui est inflammations de la peau, eczéma, acné, couperose, en lotion elle va favoriser la circulation sanguine

Baume  :  fabriquer son petit baume d’achillée,  chauffer 90 g de beurre (ghee, cacao, karité…), ajouter 15 g de fleurs d’achillée fraîches et coupées menu laisser frire brièvement, remuer et retirer du feu. Le lendemain, réchauffer le tout légèrement, presser à travers un linge pour filtrez ( comme le ghee*), vous pouvez bien évidemment ajouter d’autres plantes à votre préparation. Mais l’achillée fera un baume à bobos pour favoriser la cicatrisation, d’ou son autre nom l’herbe à la coupure, souvenez vous d’Achille et son talon 🙂 

Bain de siège : pendant la nuit, faire macérer 100 g d’achillée dans de l’eau froide, le lendemain, réchauffer jusqu’à ébullition puis ajouter à l’eau du bain. L’eau doit recouvrir la zone pelvienne jusqu’à vos hanches, durant 10 à 20 mn, ce bain calmera vos douleurs de lunes.

Contre-indications :

L’utilisation de l’achillée millefeuille est contre-indiquée durant la grossesse et l’allaitement, mais aussi chez les enfants car certains de ses composants sont en effet neurotoxiques et abortifs. Par ailleurs, cette plante ne doit pas être absorbée par des personnes suivant un traitement par des fluidifiants sanguins.. Comme toute plante, l’achillée peut provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes lorsqu’elle est utilisée en usage externe. En ce qu’il concerne la posologie, tout dépend de vos maux et de ce que vous devez “traiter” et “accompagner” , voir si la plante est compatible avec certain médicament etc, c’est pourquoi il est important de ce tourner vers un professionnel compétant. 

L’aspect protecteur de l’achillée

Dans la tradition celtique, l’achillée est la plante de la divination, c’est une plante de protection, elle faisait partie du bouquet solsticiale qu’ils accrochaient au dessus des portes des maisons pour protéger la famille et les animaux. Suspendue au dessus du lit nuptial elle garantirait sept années d’amour assuré ! Il est dit également que porter de la poudre d’achillée sur soi permet de se sentir protégé et de rayonner d’un magnétisme puissant qui combat les énergies négatives. C’est pourquoi, en tant que thérapeute, j’ai souhaité me préparer mon propre élixir de protection selon la méthode du docteur Edward Bach. Que je vous partagerai dans un prochain article ♥

Bien sûr n’oubliez jamais les trois piliers de la naturopathie, une alimentation saine, équilibrée et vivante, la gestion de vos émotions, le mouvement & respiration, les plantes ne sont pas des “remèdes” dans le sens ou nous sommes un tout, il ne faut pas trouvez de miracle, prendre simplement tout outils pour nous accompagner sur notre chemin, et mettre les choses en place pour équilibrer tous nos corps, cela passe par une hygiène de vie globale qui vous correspond.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply